Municipalité

 

Compte rendu de la Séance du 02 juillet 2019

 

INFORMATIONS 

M. le Maire informe le Conseil Municipal qu'il n'y aura plus jamais  de pharmacie à la Roche, décision de l'ARS.                                                                                                                                                                 De plus, suite à des problèmes de santé, Michèle Thierry notre pharmacienne  a été contrainte de fermer son commerce trop souvent, ce qui lui a valu le retrait de sa licence par l'ARS (Agence Régionale de Santé).

 

CONSEIL 

1) RECTIFICATION FONDS DE CONCOURS LA CONTRIBUTION SICECO RÉNOVATION ECLAIRAGE PUBLIC dans le bourg  -  3° tranche

Vu le décompte de participation de la commune soit 21 057.56 €                                                                   Le Conseil Municipal, à l'unanimité décide de payer la somme de 21 057.56 € au lieu de 20 132.50 € devis estimatif n°1

2) DÉLAI DE PRÉAVIS DE Mme PARIZEAU Isabelle  Révision de 3 mois à 1 mois

M. le Maire demande au Conseil Municipal d'accepter la révision du délai de préavis de Mme Isabelle PARIZEAU, concernant la location du logement n°2 à la Maison Charlotte.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, accepte de diminuer le délai de préavis à 1 mois soit le         1er août 2019, pour les raisons suivantes: emploi sur Avallon à compter du 29 juillet 2019 et scolarité de sa fille au lycée d'Avallon.

3) MOTION DE SOUTIEN à l'ONF

Le Conseil Municipal de La Roche en Brenil réaffirme son attachement au régime forestier mis en oeuvre dans sa forêt communale par le service public de l'Office National des Forêts et s'inquiète de sa remise en cause.                                                                                                                                                                Le Conseil Municipal déplore la diminution continue des services publics en milieu rural qui hypothèque l'avenir de nos territoires                                                                                                                                  L'ONF a déjà subi de très nombreuses suppressions de postes et sa direction générale aurait annoncé 1500 nouvelles suppressions dont 460 dès 2019. Pourtant le contrat d'objectif et de performances de l'ONF signé par les communes forestières et l'Etat pour la période 2016-2020 garantissait le maintien des effectifs et du maillage territorial.La filière bois que soutien l'ONF c'est 400 000 emplois principalement dans le monde rural, c'est donc un enjeu vital pour nos territoires                                                                   A l'heure du changement climatique, la forêt nous protège et il revient à tous, Etat, collectivités, citoyens, de la protéger. Elle doit rester un atout économique, touristique et environnemental pour notre pays.      Alerté par le représentant des personnels de l'ONF sur la situation critique de leur établissement et inquiet des conséquences à venir pour la gestion de son patrimoine forestier.                                                          

Le Conseil Municipal soutient  les personnels de l'Office National des Forêts et demande au gouvernement :

  • l'arrêt des suppressions de postes de fonctionnaires et d'ouvriers forestiers à l'ONF
  • le maintien du statut de fonctionnaire assermenté pour les agents de l'ONF chargés de protéger et de gérer les forêts communales                                 
  • le maintien du régime forestier et la ré affirmation de la gestion des forêts publiques par l'ONF, au service de l'intérêt général et des générations futures.

4) DÉCISION MODIFICATIVE n° 1

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, accepte d'apporter au budget principal 2019, les modifications reprises ci-dessous et autorise le Maire à signer tous les actes correspondants

Dépenses d'investissements

Augmentation de crédits                                                                                                                                     Bâtiments et installations                               21 200 €                                                                                    Autres bâtiments publics                                  1 600 €

Recettes d'investissements

Augmentation de crédits                                                                                                                                      Virement de la section de fonct                                                                           22 800 €                                      

Dépenses de fonctionnement

Augmentation de crédits                                                                                                                                      Virement de la section d'invest.                     22 800 €

TOTAL                                                              45 600 €                                       22 800 €

 

5) FIXATION DU NOMBRE ET DE LA RÉPARTITION DES SIÈGES DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE SAULIEU DANS LE CADRE D'UN ACCORD LOCAL

Le Maire rappelle au Conseil Municipal que la composition de la communauté sera fixée selon les modalités prévues à l'article L.5211-6-1 du CGCT.                                                                                           Ainsi, la composition du Conseil Communautaire de la Communauté de Saulieu pourrait être fixée, à compter du prochain renouvellement général des conseils municipaux:

Selon l’accord local permettant de répartir un nombre total de sièges qui ne peut excéder de plus de 25 % la somme des sièges attribués en application de la règle de la proportionnelle à la plus forte moyenne basée sur le tableau de l'article L5211-6-1 III et des sièges de "droits" attribués conformément au IV du même article, mais dont la répartition des sièges devra respecter les conditions cumulatives suivantes

Etre répartis en fonction de la population municipale de chaque commune                                              Chaque commune devra disposer de plus la moitié des sièges                                                                  Aucune commune ne pourra disposer de plus la moitié des sièges                                                              La part des sièges attribuée à chaque commune ne pourra s'écarter de plus de 20 % de la proportion de sa population dans la population globale des communes membres, sauf à bénéficier de l'une des deux exceptions à cette règle prévues au e) du 2° du I de l'article L.5211-6-1 du CGCT

A défaut d'un tel accord constaté par le Préfet au 31 août 2019, selon la procédure légale, le Préfet fixera à 28 sièges, le nombre de sièges du conseil communautaire de communauté, qu'il répartira conformément aux dispositions des II,III,IV et V de l'article L. 5211-6-1 du CGCT                                                                   Au plus tard au 31 octobre 2019, par arrêté préfectoral, le Préfet fixera la composition du Conseil Communautaire de la Communauté, conformément à l'accord local qui sera conclu, ou à défaut, conformément à la procédure légale.

Le Maire indique au Conseil Municipal qu'il a été envisagé de conclure, entre les communes membre de la communauté un accord local, fixant à 30 le nombre de sièges du Conseil Communautaire de la Communauté

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, par 14 voix pour, 0 voix contre, et 0 abstention 

DÉCIDE de fixer, à 30 le nombre de sièges du Conseil Communautaire de la Communauté de Communes de Saulieu, réparti comme suit : 

 

Nom des Communes

membres

Population Municipales

 

Nombre de Conseillers

Communautaires Titilaires

Saulieu 2 411 11
La Roche en Brenil    876

  4

Rouvray    499                    3
Thoisy la Berchère                  316                                2
Champeau en Morvan              233   2
St Didier en Morvan     201   2
St Germain de Modéon    168   1
La Motte Ternant    151   1
Villargoix    145   1

 

St Andeux    138   1
Molphey    131     1
Sincey les Rouvray    103   1

 

Total des sièges répartis  :  30